Le savon de Marseille

Savon de Marseille
Crédit dessin: Chez-Charlotte

Le savon de Marseille c’est avant tout un savon, donc, ça lave (sérieux??). Mais il sera surtout très utile pour son caractère moussant, qui aidera le produit à se diluer et qui nous donnera cette impression que ça lave vraiment. Parce que oui, tu sais très bien que la mousse n’aide pas le savon à mieux laver, pourtant quand ça ne mousse pas, t’en rajoutes une dose… Juste au cas où. Habitués que nous sommes aux produits industriels qui bullent à donf.

Caractéristiques du vrai savon de Marseille

Sache que le savon de Marseille n’est pas une appellation d’origine contrôlée. Autrement dit, n’importe qui peut appeler n’importe quoi (ou à peu près) du savon de Marseille. T’as envie de te laver avec de la merde? Bon, alors. Voilà les caractéristiques du « vrai » savon de Marseille:

  • Fait à partir d’huile d’olive et de soude caustique: la soude caustique est très irritante pour la peau mais elle réagit avec un corps gras (souvent de l’huile) lors de la fabrication du savon. Une fois que la réaction chimique est « complète », toute la soude a réagi et tu peux te frottifrotta sans problème.
  • Écologique: biodégradable, sans colorant, sans conservateur, sans parfum, sans composés issus de l’industrie chimique.
  • A la coupe ou en vrac: sans emballage plastique.
  • Saponifié à chaud ou à froid: la saponification à chaud est plus rentable car le savon ne doit pas reposer, donc on peut le vendre tout de suite. La saponification à froid est bien plus écologique car elle ne nécessite aucun chauffage. Ainsi, les huiles utilisées ne sont pas dénaturées. L’inconvénient, c’est qu’un savon produit à l’instant T ne pourra être vendu que plusieurs semaines/mois plus tard.
  • Moulé artisanalement: le savon a souvent une forme de cube et porte une empreinte sur toutes ses faces.
  • Ne produit pas autant de mousse qu’un savon industriel: va falloir s’y habituer!
Savon de Marseille 1
Crédit photo: Monfocus

Ingrédients à privilégier

Pour assurer une cohérence à l’internationale, les ingrédients, écrits en tout petit #takasavoirlire, sont aussi nominés en latin, que tout le monde parle couramment, donc pas de problème. Au cas où t’as skippé les cours, voilà les (seuls et uniques) ingrédients que tu devrais trouver sur l’emballage:

  • Sodium olivate: huile d’olive
  • Laurus Nobilis Fruit Oil: huile de laurier
  • Aqua: eau
  • Sodium chloride: sel
  • Sodium hydroxyde: soude caustique

Quand les hippopotames voleront dans le ciel, je te pondrai un article sur la fabrication de savon, histoire de clarifier toussa. Parce que je fais ça aussi, ouais mon pote.


Sources

  • Aroma-zone. (s.d.). La saponification à froid. Retrieved September 9, 2017 from https://www.aroma-zone.com/info/fiche-savoir-faire/la-saponification-a-froid
  • Brice. (2015). Savon de Marseille : un peu d’huile d’olive et de grosses entourloupes. Retrieved February 23, 2018 from https://www.lecurionaute.fr/savon-de-marseille-huile-olive-palme-coprah-label-arnaque/
  • Ecoconso. (s.d.). Remue-ménage. L’entretien au naturel: sain, facile et pas cher! [Fascicule d’information]. www.ecoconso.be
  • Lefèvre, M. & Verbeken, H. (2017). J’arrête de surconsommer, Paris: Eyrolles.
  • Pichon, J. & Moret, B. (2016). Famille presque zéro déchet, Vergèze, Thierry Souccar.
  • Slow-Cosmétique. (s.d.). Tout savoir sur les savons à froid. Retrieved September 9, 2017 from https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/tout-savoir-sur-les-savons-a-froid/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *