Conservation des huiles et beurres végétaux

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les huiles et les beurres n’ont pas une durée de vie illimitée et peuvent même devenir toxiques à long terme. Certains facteurs comme l’oxygène, la lumière, le contact avec certains métaux, la chaleur, etc. vont accélérer le phénomène de rancissement. A contrario d’autres facteurs vont le ralentir, comme la vitamine E. Heureusement pour nous on peut facilement détecter si l’huile ou le beurre n’est plus bon: il aura une odeur rance et/ou une couleur différente. Les huiles et beurres ne sont pas tous égaux face au rancissement, certains sont plus fragiles que d’autres. On choisira donc son huile ou son beurre consciemment en fonction de son usage: pour un savon, l’huile doit absolument tenir plusieurs mois sans rancir; pour une crème que l’on utilisera rapidement, on peut utiliser une huile plus fragile. Les huiles fragiles doivent être conservées dans un flacon bien fermé, de préférence au réfrigérateur, à l’abris de l’air et de la lumière pendant max 6 à 8 mois après ouverture. Il faut essuyer le bord du flacon après chaque utilisation. Quand un chauffage est nécessaire, il faut impérativement chauffer doucement jusqu’à maximum 70°C. Par précaution, tu peux ajouter de la vitamine E ou de l’extrait CO2 de romarin BIO à l’huile avant le chauffage pour réduire le risque qu’elle ne se dégrade. Aromazone fournit ici une liste assez complète des huiles les plus utilisées. Pour ma part, j’utilise: l’amande douce, l’argan, la coco, le beurre de karité, l’olive, et le ricin, qui sont peu fragiles. Par contre l’huile de germes de blé et l’huile de tournesol, que j’utilise respectivement comme conservateur et comme huile de macération (huile de carotte par exemple) sont fragiles.

Sources

  • Aromazone. (s.d.). Le potentiel oxydatif des huiles végétales. Retrieved April 12, 2018 from https://www.aroma-zone.com/info/dossier-thematique/le-potentiel-oxydatif-des-huiles-vegetales
  • Lefèvre, M., & Verbeken, H. (2017). J’arrête de surconsommer, Paris: Eyrolles.
  • Pichon, J., & Moret, B. (2016). Famille presque zéro déchet, Vergèze, Thierry Souccar.

Laisse-moi un ptit mot doux

%d blogueurs aiment cette page :